Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : la judokate palmée fait son blog
  • la judokate palmée fait son blog
  • : Juste un petit blog pour partager mes coups de coeur et garder contact.
  • Contact

Recherche

30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 10:57

De retour dans la chambre après notre petit tour touristique.

 

fort orange statia

 

CLOCHE

 

J’ai finis par trouver un blue bead dans « the gift shop ».

 

BARBATRAVAIL STATIA

 

Nous avons ensuite fait le tour du fort orange sous la lumière du coucher du soleil à côté de l’île de Saba.

 

SABA

 

SABA 2

 

Cette île est paradisiaque sous le soleil couchant, si seulement il n’annonçait pas le retour des moustiques voraces.

 

MOUSTIQUE

Repost 0
Published by la judokate palmée
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 21:53

En remontant les champs Elysée, nous nous rapprochons de l'Arc de Triomphe pour constater une nouvelle absurdité parisienne, même une double absurdité. 

La première, c'est que l'Arc de Triomphe, un des plus impressionnant monument de Paris sert de rond-point géant pour tous les parisiens.

 arc de triomphe

 

Alors, bien sûr avec la hausse de la circulation, il était devenu impossible pour les hordes de touristes de traverser pour aller visiter l'arc, du coup, les parisiens ont creusé un tunnel pour les piétons. 

Mais quand on s'approche, on remarque que les parisiens organisent des cérémonies de souvenirs au milieu du rond-point et de la circulation, en tentant de couvrir le bruit de la circulation. 


arc triomphe 2


Repost 0
Published by la judokate palmée - dans délire
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 00:00

Ce matin, Ingrid nous avait organisé une plongée grand luxe. Nous étions tous les 3 seuls sur un bateau pour visiter l’épave du CHARLES BROWN, la plus grande épave des caraïbes. Elle a été achetée, dépolluée et coulée par les clubs de St Eustache.

 

charles brown

 

Arrivés sur le site, Mike, notre cap’tain pousse un « Whaou ! ! » de contemplation, même ne parlant pas la même langue, nous comprenons tous. L’épave est posée sur un fond de 30 mètres et du bateau, nous distinguons sa silhouette.

 

CB VISI

 

Une fois la tête sous l’eau, nous pouvons voir les détails de la coque bâbord.

 

CB BABORD

 

Pendant presque une heure, nous allons suivre Ingrid, notre guide perso pour la plongée en admirant les détails techniques et la faune qui a colonisé l’épave-récif.

 

CB GORGONE NOIRE

 

CB GORGONE

 

Super plongée, Merci Ingrid pour cette plongée privilège et Merci au Cap’tain Mike.

 

CB HELICE

 

Cet après-midi, nous sommes partis pour BLUE BEAD HOLE, mais en vain. Ce fut tout de même une belle plongée.

BBH CANTHIGASTERE

BBH GRONDIN VOLANT

Repost 0
Published by la judokate palmée
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 12:13

De retour après deux plongées magiques.

Cet après-midi, à « Barracudas reef » en dérivante, nous avons été accueillis par un premier requin nourrice fauve, puis c’est toute la faune locale qui a défilé devant nous.

 

Requin nourrice fauve

 

Je dis défiler parce qu’en dérivante, on se laisse porter par le courant et les coups de palmes utiles sont ceux qui servent à freiner pour faire des photos.

 

poisson ange royal

 

éponge tubulaire iridescente

 

Après quelques minutes, nous avons croisé les guest stars du site, les barracoudas qui sont ici de belle taille.

 

barracuda 2

 

Plus loin, enfin, est apparue une tortue… (Dommage Ingrid s'était engagée à me rembourser le voyage si je n’en voyais pas). Elle ne restera pas pour prendre la pause très longtemps.

 

tortue 2

 

tortue 4

 

Mais plus loin, j’en ai déniché une endormie sous un rocher. C’est vraiment à contre cœur que nous avons rejoint le bateau.

 

tortue 5

 

Mais, c’était en sachant que ce soir ne replongions pour une plongée de nuit. A 18h30, nous rejoignons le CHIEN TONG  et d’un commun accord, nous décidons de ne pas trop prolonger l’immersion, nous avons déjà près de 20h de désaturation.

 

CHIEN TONG

 

LE CHIEN TONG est un ancien chalutier coulé en 2004. Il a été nettoyé pour créer un récif artificiel avant d’être coulé.

 

RECIF

 

L’épave est belle, mais le clou du spectacle était le florilège de tortues qui nous attendait. Et dire que nous croyions à une plaisanterie quand Caroline nous a dit de ne pas nous cogner dans les tortues…Une plongée vraiment magnifique.

 

TORTUE NUIT

 


 

Il est 22h30, nous avons encore 17h00 de désaturation et replongeons demain, rendez-vous est donné à 8h30 pour aller sur l’épave du CHARLES BROWN.

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans SAINT EUSTACHE 2012
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 12:27

 

Mercredi, il est midi. Petit break rapide, nous sommes sortis de l’eau à 10h20 et avons de nouveau rendez-vous à 13h30. Nous irons manger au Blue Bead juste à côté du club.

 

midi blue bead

 

Ce matin nous avons été sur le site de « Grand Canyon ». J’ai battu mon record de profondeur de 1.30 mètre, soit 45.7 mètres.

 

GRAND CANYON

 

Le site était très riche et à la fin, nous avons vidé nos blocs dans un petit jardin de corail. L’appareil neuf de Vanessa ne marche pas. Ils sont en train de bidouiller avant d’aller manger.

 

VANESSA

 

CHIRURGIEN

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans SAINT EUSTACHE 2012
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 21:45

Nous remontons l'avenue Winston Churchill pour rejoindre la plus belle avenue du Monde et là, nous pouvons poser un petit COCORICO ! ! la plus belle avenue du Monde est française.

Mais là, d'un coup, on tournant la tête, nous tombons sur...

Pharmacie anglaise

 

Alors, après les bus londonniens qui sillonnent la capitale pour assurer les visites touristiques, nous voici devant une Pharmacie Anglaise.

 

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans délire
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 13:08

 

Mardi, il est 17h30, de retour de la première plongée, le rinçage du matériel est fait et je suis douchée et ré-enduite d’anti-moustique.

 

rinçage

 

Cette première plongée était vraiment super. L’équipe du club est au petit soin et les conditions plutôt bonnes malgré un courant bien marqué. Nous étions sur le site de ANCHOR POINT nommé ainsi parce qu’une ancre française datant de 1720 y trône.

 

ANCHOR POINT

 

Tout autour, sur un faible fond, nous avons pu admirer les milliers d’espèces de toutes les couleurs. Même si le courant ne facilitait pas les choses, j’ai fait une quarantaine de photos.

 

ANCHOR POINT 2

 

Pas de tortue (même si l’autre palanquée en a vue 2), mais des poissons ange, poisson chirurgien, poisson arlequin (quadrillé). Les éponges barriques sont énormes et les langoustes repoussent nos langoustes de méditerranée au rang de crevette.

 

LANGOUSTE

 

Vivement demain matin qu’on replonge, reste à résoudre la question cruciale, où va-t-on manger ? à midi, nous avons tourné en rond pendant 20 minutes pour trouver un snack qui n’existait plus et avons fini au Super Burger, sorte de Fast Food plutôt lent, sur les conseils d’un riverain qui nous voyait tourner en rond.

 

fruit tree

 

Repost 0
Published by la judokate palmée
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 16:56

Cela fait maintenant 10 jours que nous sommes revenus, cela fait environ 10 jours qu'il pleut et qu'il fait de plus en plus gris, malgré cette humidité ambiante, j'avais déjà les écailles desséchées. 

Je me suis donc levée (sous la pluie) pour rejoindre la gravière (sous des nuages menaçants) et je me suis mise à l'eau. 

A l'aide de mon phare, j'ai cherché partout les langoustes, les mérous, les poissons anges, les gorgones, mais en vain. 

crevettes

 

Je n'ai finalement trouvé qu'une petite colonnie d'écrevisses miniatures. 

 

crevette zoom

 

Un petit peu plus loin mon binome m'indique une petite perche qui finit sa sieste.

 

perche

Après une petite demie heure dans une eau entre 6°C et 10° C, arrivée près du ponton, après m'être débattue avec mes palmes et ma combi étanche, je suis rentrée (sous la pluie), pour accomplir mon devoir citoyen, et moi aussi, faire une petite sieste. 

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans news
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 21:29

Pour continuer la ballade, on remonte les "quais" pour passer entre le Petit et le Grand Palais et là, nous avons encore un exemple de la bétise Parisienne.

bus rouge

Des compagnies spécialisées dans les visites pour touristes en mal d'authenticité proposent des visites de Paris en bus... londoniens... 

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans délire
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 06:27

 

Mardi matin, premier réveil à St Eustache. Il fait déjà chaud, et pas de plongée ce matin. Ingrid qui nous a accueillis à l’aérodrome hier soir nous a conseillé de dormir ce matin.

 

chemin des esclaves


 Elle a bien fait, le voyage a été éprouvant. Le vol air Caraïbes a été plutôt agréable, mais a duré quand même près de 9 heures et impossible pour moi de dormir.

 

AVION


A l’arrivée à St Martin, contrôle des passeports, de la raison de notre voyage, destination finale… Tout le monde est suspect.


REQUIN ST MARTEEN

 

Nous avons ensuite attendu deux heures l’avion de la Winnair pour St Eustache. Le pire moment du voyage pour moi qui ait peur de l’avion. Mais heureusement, le pilote (qui n’était pas un pingouin) a fait un décollage parfait, amélioré par la vue magnifique sur le lagon bleu.

 

lagon st marteen


A l’arrivée, nous faisons connaissance avec le rythme de travail caribéen, 40 minutes pour avoir nos bagages alors que nous étions 10 dans l’avion qui s’est posé à 100 mètres, et procéder aux contrôles. Encore une fois, tout le monde est suspect.

Ingrid nous a déposés à l’hôtel, il faisait déjà nuit et nous avons été accueillis par un cocktail de bienvenue fort agréable et rafraichissant.

 

chambre

 

Ma chambre est plus que spacieuse, propre et agréable. J’ai même vue sur mer. Il est 7h30 du matin, je suis réveillée et j’attends 9h, le rendez-vous fixé pour le petit déjeuner.


vue terrasse

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans SAINT EUSTACHE 2012
commenter cet article