Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : la judokate palmée fait son blog
  • la judokate palmée fait son blog
  • : Juste un petit blog pour partager mes coups de coeur et garder contact.
  • Contact

Recherche

24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 11:14

La semaine dernière, nous avons eu la visite de Christian lors du cours adulte, même si une grande partie des présents ne connaissaient Christian que de nom ou de réputation, ça fait toujours plaisir de le revoir sur le tapis et c'est toujours une occasion de rigoler un peu pendant l'entrainement...

Vanessa étant toujours blessée, elle s'occupait de retenir le mur pendant les explications de mouvements avec Christiant et Dédé.


On voit que Céline est toujours attentive pendant le cours... bon on va l'excuser, moi j'étais bien en forme et j'ai un peu perturbé le cours avec les flash...



Les autres sont restés très sérieux, peut-être étaient-ils un peu impressionnés par la brochette de prof qui surveillait...



Bon, maintenant, il est  l'heure de redevenir un peu sérieuse, en tant que plus gradée encore en état du cours, je suis UKE du prof, c'est à dire, celui qui sert de partenaire pour démontrer les techniques.

AVANT : je me prête de bonne grace à l'exercice, j'ai l'habitude, notez que je suis encore coiffée...


APRES : elle a l'air méchante comme ça la prof, oui, ma coiffure n'a pas supporté...



Les profs du fond ont l'air satisfaits de la présentation, allez maintenant à vous...

L'entrainement s'est terminé par une série de Randoris, c'est à dire des petits combats ... sans surprise, dans le groupe des gradés, c'est Valérie qui a gagné. Dans le groupes des débutants, on va dire qu'ils étaient tous à égalités, tous avaient des bleus partout à la fin...

Le judo n'est pas un sport de brutes, il suffit de savoir maitriser les brutes qui sont en face...

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans judo
commenter cet article
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 18:01
Aujourd'hui, j'avais rendez-vous au nouvel hopital civil de Strasbourg pour savoir, enfin si je pouvais continuer à plonger. J'ai passé presque deux heures et demi à tourner d'un bureau à l'autre pour faire un test de réaction à la Méta quelque chose.

Résultat, à part que ma tension n'avait jamais été aussi élevée, je n'ai pas vraiment appris quelques chose d'important.

Les conclusions de mon pneumo, le docteur S, étaient plutôt les mêmes que lors du dernier test. Le mieux, dit-il ce serait que j'arrête de plonger. J'ai un asthme très léger et une trés légère réaction au produit. Je dois donc en tenir compte quand je plonge, ne jamais plonger sans prendre mon traitement et surtout ne pas plonger quand je suis en crise.

Quand je lui ai demandé les risques que je cours si je plonge en tant qu'asthmatique, il me répond que statistiquement, les asthmatiques ont plus d'embolies gazeuses que les autres. Je veux pas faire de l'humour noir, mais si on regarde juste les statistiques, les femmes ont aussi plus d'embolies que les autres, donc je suis mal barrée. Donc, je dois faire des plongées peu profondes et surtout respecter toujours mes paliers.

Quand je lui demande ce qu'il appelle "peu profond", il me dit qu'il ne faudrait pas que je descende en dessous des 60m. Bon, je veux pas dire, mais 60m, c'est déjà pas mal et c'est pas tout le monde qui a le droit d'aller à 60 m. Même en tant que niveau 2, les 60 m, c'est une utopie.

Petit coup de fil à Franck en sortant, j'ai plus envie d'aller en cours, je rentre à la maison.

Donc voila, je vais pouvoir continuer à plonger comme avant.

Alors, Laurent, Sylvain, Ramoucho et Fabrice, préparez vous et rendez-vous l'été prochain pour faire une épave, mais pas en dessous des 60m...

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans plongée
commenter cet article
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 18:45

Ce matin, malgré la température un peu fraîche, nous étions parties, comme tous les dimanches pour une belle plongée. Un peu particulière certes parce que c'était la première en tant qu'officielles niveau 2. Nous pensions partir, toutes les deux tranquilles pour une petite promenade à faible profondeur...

Arrivées à la gravière, nous ne faisions pas vraiment les fières, il faisait froid... mais vraiment froid :

2°C, oui, vous ne rêvez pas, nous partons plonger alors qu'il fait 2°C, oui, on est un peu folles parfois...

D'ailleurs, la gravière nous fait bien voir que l'hiver est proche :






 elle fume, c'est le signe que l'eau est plus chaude que l'air, c'est encourageant pour entrer dans l'eau, mais pas vraiment quand on pense qu'il faudra sortir de l'eau.




En fin de compte, changement de programme, Franck vient vers nous et nous annonce que nous partons voir la barque, elle est à 30m !
Nous avions déjà vu la barque, cet été avant de partir en vacances, mais les conditions n'étaient pas vraiment les mêmes, il faisait 30°C, la visi était exceptionnelle. Nous pensions retrouver des conditions un peu moins bonnes mais pas vraiment à ce point.

Nous sommes parties avec quelques recommandations de Franck, le risque le plus important pour cette plongée, c'est le givrage. Nos détendeurs se mettraient alors en débit continu et il faudrait changer de détendeur, fermer le robinet et remonter, ce serait la fin de la plongée.

Nous partons avec nos petites lampes, Franck n'a pas de lumière. Il nous demande d'éclairer devant lui et de nous tenir à coté de lui sans nous éloigner. Nous croisons le mannequin qui se trouve à 20m puis nous continuons encore à descendre.

Nous nous enfonçons dans le noir, il fait de plus en plus sombre et froid. L'ambiance est un peu spéciale, on ne voit les obstacles qu'en se cognant dedans. Je sais que je ne suis pas loin de Franck, mais bon, je me tiens à sa poche, je ne vois même pas Vanessa qui est pourtant à moins de 2m de moi. Je ne sens plus vraiment le bout de mes doigts, le froid se fait quand même un peu sentir. Je ne vois pas le fond, pourtant, je sais qu'il n'est pas loin, je le sens quand je palme, mes genoux s'enfonçent dans le sable mou. Nous tournons pendant quelques minutes, je ne peux pas vour dire combien de temps, j'avais un peu perdu la notion du temps et je n'ai pas vraiment pris le temps de regarder mon ordi, éclairer l'ordi signifiait ne pas éclairer devont nous, c'est pas que j'étais stressée, mais bon, je préférais voir devant moi.

D'un coup, un obstacle, c'est la barque, victoire, nous l'avons trouvée. Nous en faisons le tour, à aucun moment nous ne la verrons en entier...

La remontée s'amorce, tout doucement, d'un coup, un peu de lumière, nous arrivons sur ce que nous appelons le tombant, en levant la tête, un pic de roche et on peut apercevoir de la lumière qui vient de la surface.

Nous faisons le retour à faible profondeur pour effectuer nos paliers et nous rechauffer un peu... l'eau était à 8°C à 30m et est à 14°C à 7m...

De retour sur la terre ferme, nous rangeons les blocs dans la voiture, une bonne tisane chaude nous attend, nous nous rechauffons un peu au soleil et retour rapide au local pour nous rhabiller et prendre un petit apéro.

Petit débriefing et retour à la maison pour manger un bon repas pour nous réchauffer vraiment.

Malheureusement, cette plongée risque d'être la dernière de la saison, du coup, nous décidons de faire une grande lessive, les chaussons et les gants tremperont pendant quelques heures dans la lessive, ça ne leur fera pas de mal...












On frotte, on lave, on rince, ça parait un peu plus propre... peut-être que la prochaine fois qu'ils verront de l'eau, elle sera salée et chaude, genre mer rouge...

Voila voila les dernières nouvelles des plongeuses alsaciennes...
Repost 0
Published by la judokate palmée - dans plongée
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 12:06
Hier soir se tenait l'assemblée générale de la section Pongée de Lingolsheim...

Je vais profiter de l'occasion pour diffuser une photo d'un vénérable agent secret qui parfois est fatigué à cause de l'azote, mais je rassure sa famille et tout ceux qui ont fait un baptème avec lui, le reste du temps, il est preque normal, et voici la version professionnelle de notre ami Franck, attention c'est pas vraiment la même chose qu'en vacances:


Pour comparer, un petit lien : link

Bon, pour les couleurs de l'image, vous m'excuserez, c'est une photo volée par mon téléphone portable alors...

Bon, juste pour tout ceux qui vont avoir froid quand ils vont le voir, une petite photo prise dans la voiture en rentrant, à gauche, l'heure, en dessous, les chansons du CD qui tourne dans la voiture et en haut à droite, la température... et en petit encore un peu plus haut, le petit flocon, c'est pour dire qu'il faut faire attention, il y a des risques de verglas...



Elle aussi est un peu floue, mais c'est la faute de Vanessa, il y avait un peu des virage sur la route...
Repost 0
Published by la judokate palmée - dans plongée
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 11:35
 J'ai encore trouvé des trucs différents, bon je commence par le sérieux,

Nos sous mains de bureau sont différents:




















Bon, on remarquera que Vanessa a déjà pris un peu d'avance, elle est déjà à l'école et que moi, j'ai toujours un peu la tête ailleurs et que pars en voyage depuis mon bureau...

Ensuite, à la piscine :

Nous mettons toujours de tongs dans les vestiaires, c'est vrai que l'hygiène des vestiaires est parfois un peu douteuse...


Bon, les miennes, c'est un cadeau de Maud, elles sont assorties à un tapis de plage, pour que je puisse partir en vacances, celles de Vanessa sont un peu plus recherchées...

Et enfin, le clou du spectacle, la différence que tout le monde à pris comme repère pour les plongées de cet été et pour différencier nos stab une fois équipées sur le bateau :



Les clips, en temps normal, elles servent pour accrocher nos tables de plongée, vous remarquerez qu'elles comportent plusieurs différences, d'abord, Vanessa y accroche également son parachute et que le mien est accroché à un autre crochet de ma stab, ensuite, mes tables sont accrochées plus court que celles de Vanessa parce que je n'aime pas trop avoir les tables devant les yeux quand on fait une descente dans le bleu...

Bon maintenant avec tout ces éléments, vous n'avez plus d'excuse pour nous confondre.
Repost 0
Published by la judokate palmée - dans délire
commenter cet article
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 17:03

Aujourd'hui avait lieu ma première dissertation d'entrainement pour les concours en culture générale, le sujet :

les hommes ont-ils des droits illimités envers les animaux ?


Même en culture générale je reste plongeuse et quand il faut illustrer le fait que l'homme protège quand même un peu les animaux, j'ai utilisé l'exemple des réserves maritimes et notamment en France, l'exemple de la réserve de Banyuls qui est interdite à la pêche, à la navigation et à la plongée.

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans news
commenter cet article
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 16:21

J'ai une soeur jumelle, quand nous étions petites, nous disions souvent, non pas jumelles on n'aimait pas du tout qu'on nous appelle  les jumelles nous étions deux personnes différentes nous avions chacune notre prénom.

Quelques années plus tard, avec l'école puis le collège, les profs posaient souvent la même question au début de l'année vous êtes cousines ?ou c'est la quelle qui a redoublé une année ? il fallait à chaque fois répondre la même chose non, on est jumelles et à chaque fois on avait la même réponse ah mais pourtant vous ne vous ressemblez pas beaucoup. Mais malgré tout, chaque fois c'était pareil, les gens nous confondaient.

Pourtant, je vais vous prouver aujourd'hui que nous sommes vraiment différentes.

Bon passons vite fait sur les différences physiques, j'ai quelques kilos de plus de Vanessa pour ce qui du plus frappant, ensuite, je suis blonde et Vanessa est brune, j'ai les yeux bruns alors que Vanessa a les yeux verts.

Ensuite, il y a d'autres différences, Vanessa est beaucoup plus timide de moi, elle parle moins fort que moi, mais
s'exprime souvent beaucoup plus clairement que moi, surtout quand je suis fatiguée ou énnervée pour une raison quelconque.

Coté études, c'est radicalement différent, Vanessa a une licence de Maths et prépare le concours du Capes pour devenir prof et moi j'ai une Maitrise en Droit et je prépare les concours de la fonction publique. Bon vous me direz, on finira toutes les deux fonctionnaires, peut-être pas si sûr, mais bon, ce qu'on peut dire c'est que je ne devriendrais pas prof et surtout pas de Maths.

A la maison, nous n'avons pas le même porte-portable,



Bon, je sais, tout ça, c'est bien joli mais dans la vie de tous les jours, c'est pas très remarquable.

Là où les gens ont le plus de mal à nous reconnaitre c'est quand on est sous l'eau, en train de plonger. C'est vrai que nous avons le même matériel, dans l'ensemble. Oui, nous avons la même combinaison, bon pas la même taille, je vous l'accorde, une fois dedans, la taille on ne la voit plus vraiment et comme l'eau et le masque déforme un peu les choses, bon je trouve autre chose.

Tout d'abord, le plus critique à trouver :

















Mes palmes sont de la taille 38 et pour Vanessa, c'est du 40, bon c'est vrai que c'est les palmes piscine et qu'en mer, on met les autres, les réglables qui sont de la même taille. Bon, je trouve autre chose.


Nos tubas, c'est la même marque mais c'est pas du tout la même couleur, Vanessa a un bleu clair et moi un noir.
Bon je m'excuse mais la photo est floue, c'est pour ne pas faire de pub, pour cacher la marque.

Ensuite, le plus flagrant quand on plonge, les masques, pour savoir qui est qui, il suffit de nous regarder dans les yeux, bon, je l'ai dis au début, j'ai les yeux marrons alors que Vanessa a les yeux verts, mais bon sinon, y a encore plus importants, nos masques sont vraiment différents.


Le mien, c'est un Cressi bleu avec une barre centrale, celui de Vanessa est vert et bleu, c'est un Tribord et il est ouvert sur le nez.
Bon là, du coup, à la plongée, plus d'excuses...

Au judo, c'est vrai qu'on est aussi habillées de la même manière, mais les profs ont trouvé le truc, pour l'obtention de notre ceinture noire, ils nous ont offert des kimonos avec nos noms brodés dessus, astucieux non ? Quand on n'a pas mis les kimonos brodés, il reste une différence importante et remarquable, ma ceinture est brodé en couleur dorée et celle de Vanessa est brodée en rouge.



Voila, c'est prouvé, CQFD diraient les matheux, nous avons beau être jumelles, nous sommes différentes. Alors vous n'avez plus d'excuse pour vous tromper la prochaine fois...



Repost 0
Published by la judokate palmée - dans news
commenter cet article
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 14:46

Voici juste un petit lien vers un article écrit par Homo palmus sur son blog concernent Vanessa et moi et notre dernier séjour à Antares.
Allez faire un tour, ça vaut le coup.

link

Bientot, la preuve que des soeurs même jumelles peuvent être très différentes

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans plongée
commenter cet article
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 14:47
Ce dimanche, nous n'étions pas vraiment sûres d'aller plonger mais quand la météo de la veille au soir a annoncé preque 20° dans l'après midi, plus aucune hésitation, on va plonger.
En nous levant, un brouillard épais comme de la purée de pois, qu'est ce qu'on fait, on y va ? Ben oui, on y va, de toutes façons maintenant on est réveillées.
Arrivées au chalet, le portail est condamné ! bein alors qu'est ce qu'on fait ?
Quelques minutes plus tard, Thomas a trouvé la solution, nous rentrerons par le coté, il faudra juste un peu marcher pour mettre les blocs dans les voitures, tant pis, la plongée ça se mérite !
9h30  tout le monde est prêt, Vanessa et moi avons joué les frileuses et nous sommes habillées au local.
Thomas lance le départ, à ce moment là, Franck surement encore un peu fatigué du jeudi soir s'écrite " mais j'ai pas de bloc"... bon annulation du signal de départ, on ne part pas tout de suite...

En fin de comptes, tout le monde arrive à la gravière, et commence à gréer le bloc tant bien que mal, sortir les blocs du coffre, fixer la stab, fixer les détendeurs, vérifier que tout fonctionne.

On part avec qui ? Thomas est encore en train de faire les feuilles de palanquée.. D'un coup, il nous appelle, qu'est ce qui se passe, on a fait une connerie ?
Il nous apprend alors qu'il nous valide la pratique du N2 et que nous partirons en autonomie aujourd'hui. Petit coup de stress mélangé avecun petit coup de fièreté quand même.
Nos prérogatives pour cette plongée, 40 minutes maxi et 6 m maxi, nous partirons sur la rive gauche de la gravière avec pour objectif de voir des perches et des brochets.
Nous partons, petit signe à Robert chargé de la sécu et c'est parti.
Nous nous immergeons à 5,50 metres, histoire de ne pas dépasser les 6 metres autorisés. Bon je l'avoue je ne suis pas aussi bien stabilisée que Vanessa et je me retrouve sans m'en rendre compte à 5,9 metres, ... c'est bon, heureusement que je n'ai pas le bras trop long !
Au bout de 17 minutes, nous faisons demi-tour, nous remontons un peu pour faire nos paliers pendant le retour, bon c'est vrai que avec une profondeur maxi de 6 metres, même l'ordi que nous avons ne donne aucun palier à respecter.
Au retour nous croisons une autre palanquée. Puis, nous pensons trouver la "plage", nous faisons juste un petit arret pour que Vanessa tente d'enlever son dernier petit kilo de plombs mais elle remonte, je lui redonne son plombs.

Nous parcourons encore quelques metres ne pensant pas avoir trouvé la bonne plage, nous faisons surface, raté, on est allées trop loin, tant pis, un petit capelet ne fait pas de mal.
Signe à Robert en surface qui est en train de se battre avec le moteur du bateau.

Quand nous sortons, nous sommes les premières, un grand soleil nous réchauffe, on enlève les combis, on se remet en vêtements civils et allons débriefer avec Thomas et Franck.
Pas de mauvaise remarque. C'est bon, on a fait notre première plongée en autonomie...

Je dois avouer qu'à mes débuts de plongée j'avais vraiment peur de ce moment, mais maintenant qu'il est passé, je ne pense qu'à une chose, j'espère qu'il fera beau dimanche pour qu'on puisse recommencer ! ! !

J'apprendrais par l'intermédiaire de Vanessa lundi soir que nous sommes désormais officiellement N2, Franck et Thomas ont corrigé nos copies de théorie, j'ai obtenu un A- et Vanessa un B+. Je suis assez fière de moi, Thomas signera nos passeports vendredi lors de l'assemblée générale et nous pourrons aller à la conquête de l'Egypte en tant que N2 et pourquoi pas cet été, une petite épave...
Repost 0
Published by la judokate palmée - dans plongée
commenter cet article
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 14:28

Cette journée avait pourtant mal commencé, mais devait, normalement se poursuivre dans une bonne ambiance conviviale. Ce soir était un grand soir pour le petit groupe de futur peut-être un jour N2 que nous formions au club. Nous avions rendez-vous ce soir chez l'un d'entre nous.

Tout a commencé sur le quai de la gare de Strasbourg Roethig, comme j'avais cours jusqu'à 18h, Franck avait gentillement accepté de jouer le chauffeur et de me chercher à la gare après mes cours.
J'ai d'abord hésité mais j'ai fini par le reconnaitre, et oui, le Franck que je connaissais n'était pas tout à fait le même que celui qui venait me chercher, Franck était venu directement du travail et était encore en mode banquier et non pas encore en mode plongeur... Malheureusement, Franck est un malin et je n'ai pas réussi à le prendre en photo en costard et cravate.
Il a très vite laissé tomber la cravate pour un autre costume un peu plus approprié aux circonstances de la soirée.


Toujours avoir une pensée pour ceux qui vivent un peu loin de nous, mais qu'on oublie pas dans ces moment là.

Il faut avouer que nous étions tous les trois un peu stressés, sans savoir à quelle sauce nous allions être mangés et sans trop savoir comment allait se passer ce test, passage obligé pour atteindre notre autonomie en plongée. Nous avions tous révisé plus ou moins, dans les quelques moments de libre que nous avions réussi à nous accorder.

Pour détendre un peu l'athmosphère, nous avons commencé par l'apéro et un bon repas préparé par Rachel qui avait décidé de ne pas passer le test faute, selon elle de préparation suffisante.


Tout le long de l'apéro et du repas qui a suivi, nous avons tenté de corrompre le jeune apprenti moniteur, mais rien à faire, rien n'est sorti. Nous avons tout essayé, même le chantage, sans stylo de ta banque préférée, nous ne ferons pas le test, il avait une réponse toute prête : ils sont dans la voiture... Oui, il va laisser sa malette et nous pourrons regarder les sujets... rien à faire, il est malin le Franck, il a emmené sa malette avec lui...

Mais non soyons un peu honnêtes, nous n'avions même pas pensé à la malette avant qu'il ne la prenne pour descendre, c'est juste qu'il nous avait promis des stylos depuis longtemps et en cette période de crise, qui sait, peut-être qu'un jour, ces stylos vaudront de l'or...

Après le repas, il était quand même temps de commencer le test. Franck nous annonce alors qu'il pense qu'il nous faudra environ deux heures pour le faire.

Distribution des sujets, des stylos, des copies et c'est partie pour deux heures, nous avons jusqu'à 22h45 pour répondre aux 20 questions.
Du coup, pas de photos, c'est un examen quand même, un peu de sérieux.

Le sujet était basé sur tous les problêmes qu'un jeune niveau 2 peut rencontrer en allant plonger dans un club extérieur.

1h30 plus tard, Vanessa a dejé fini, petit coup de panique pour Nicolas et moi, on est en retard, non en fait, c'est juste vanessa qui est en avance.
Franck récupère sa feuille et commence à relire.


Son petit sourire nous laisse penser qu'il est satisfait de son élève.

Deux heures sont passées, juste encore 5 minutes pour relire et là, panique un cri d'effroi retenti dans l'appartement
"M.... je me suis trompé de ligne" Nicolas dans la précipitation du test s'est trompé de ligne en lisant les tables.



Bon Franck n'est pas comme ça, il lui laisse encore le temps de relire. Pendant ce temps, Rachel vient à sa rescousse, elle a regardé dans la boite de patisseries et commence à avoir envie de prendre le dessert alors elle le presse un peu...

Enfin fini, petit débriefing, ce soir, tout le monde a passé une épreuve, nous passions la théorie mais Franck avait préparé pour la première fois un sujet de théorie... soulagement des deux cotés.
Je vous donne un exemple de question, bon alors le sujet commençait par une petite mise en situation d'un niveau 2 qui partait pour la première fois plonger en tant qu'autonome dans un club sur la cote, un club nommé Antares Sub, quelqu'un connait ? Ensuite les questions retraçaient toute la journée d'un plongeur autonome, je plonge, combien de temps, je fais des paliers, combien ? ? Et bon je vous dévoile la dernière question " à quelle heure vous couchez-vous ?" et une question subsidiaire " comment a sombré le bananier ?"

Tout le monde s'est ensuite retrouvé autour d'un thé et de quelques patisseries pour bien finir la soirée.


Tout le petit groupe s'est séparé alors que nous étions déjà le lendemain du test... petites histoires drôles et moins drôles, les expériences de plongeurs de Franck.
Comme nous tombions tous de sommeil et que la nuit s'annonçait courte, tout le monde est rentré se coucher.
Repost 0
Published by la judokate palmée - dans plongée
commenter cet article