Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : la judokate palmée fait son blog
  • la judokate palmée fait son blog
  • : Juste un petit blog pour partager mes coups de coeur et garder contact.
  • Contact

Recherche

25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 21:36

C’est le 26 janvier que le club a pu organiser sa fête de noël. L’après-midi, les enfants se sont amusés en regardant un spectacle de magie spécialement commandé pour eux. Entre disparition et tour de passe-passe, l’après-midi s’est très passée.

 

Le soir, les adultes se sont retrouvés pour fêter l’anniversaire de Michel.

 

gato michel

 

Eux aussi avaient le droit à un petit spectacle. Pas de magie, mais de l’hypnose. Un spectacle bluffant pour toutes les personnes présentes. 

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans news
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 21:19

Le week-end du 19 et 20 janvier devait avoir lieu le désormais traditionnel carnaval vénitien de Rosheim. Mais cette année, je ne pouvais pas participer à la première journée du samedi, pour cause d’Assemblée Générale Départementale de plongée.

 

ag codep 2013

 

Le repas du soir a été l’occasion pour les bénévoles du jour de se lâcher et de profiter après une bonne journée de travail.

 

Mais le lendemain, douche froide ! !

 

douche froide


Une couche de glace de quelques millimètres de recouvrait toute la ville et tout le département. A 12h10, l’annonce officielle a été faite par Christophe… « le carnaval vénitien de Rosheim édition 2013 est annulée pour le reste du week-end, l’annonce officielle sera faite sur France Bleue Alsace à 12h15 ».

 

vénitienne 2013

 

Alors, avec un sentiment de déception, les bénévoles et costumés ont quand même partagé un repas ensemble, avant de ranger et de rentrer… doucement… car la glace, à 16h n’avait toujours pas fondu et la pluie s’était remise à tomber. 

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans news
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 17:19

Ecourté, pour cause de programme pas très alléchant et pour cause de présence d’un non plongeur à mes côtés.

 

Nous avons tout de même fait tout le tour du salon pour visiter les différents stands, les plus classiques comme les plus fous.

 

GROS PLONGEUR

 

T SHIRT

 

Mais aussi à la découverte du nouveau matériel sur le marché.

 

COMBINAISON VOLANTE

 

Et du plus ancien.

 

CAISSON

 

Ma principale motivation était de trouver un livre pour réviser mon prochain challenge. Que j’ai trouvé et même fait dédicacer par son auteur, grâce à Bernard SCHITTLY.

 

 

L’avantage du salon, c’est qu’on peut faire le tour du monde des sites de plongées en quelques minutes. D’un côté, le stand de St Eustache, regroupement des détenteurs de Blue Bead et juste à côté de la piscine, le stand fédéral sur lequel la gravière du fort était bien représentée.

 

GRAVIERE DU FORT

ST EUSTACHE

 

Bien sûr, le salon est toujours un bon site pour partir à la pêche aux hippocampes. Et voilà, le 130ième de la collection.

 

MAGNET SALON

 

Comme il n’est toujours pas possible de s’installer quelque part pour casser la croute dans le salon, nous sommes sortis en début d’après-midi pour aller faire un peu de tourisme.

 

Au programme cette année, le musée Grévin où J’ai rencontré Enzo, qui avait lâché ses palmes pour l’occasion.

 

ENZO

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans plongée
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 13:30

Chaque année, le mois de janvier, c’est toujours un peu pareil, ça commence par une grasse matinée, ensuite, il y a le colloque, le salon, le carnaval et c’est déjà la fin du mois. Parfois, la neige ou le froid viennent perturber le programme, mais au final, c’est toujours un des mois les plus chargé de l’année.

Cette année, il y a commencé tôt puisque, même pas l’école reprise, les plongeurs se sont retrouvés dans le petit amphi de médecine pour assister au désormais traditionnel colloque des comités départementaux 67 et 68.

 

AMPHI

 

Le colloque a été ouvert par Laurent MARCOUX, président de la commission technique pour souhaiter la bienvenue et adresser ses vœux à tous les plongeurs présents.

 

     MARCOUX

 

Les hostilités ont été ouvertes par Marc WINTERHALTER qui venait nous présenter les nouveautés du nouveau code du sport. Oui, vous savez, les corrections apportées aux corrections de la réforme réformant le nouveau code du sport… Le tout devant être plus simple que la version précédente, mais qui s’avère être plus indigeste qu’autre chose pour les plongeurs.

 

WINTERHALTER 1

 

S’il ne fallait retenir qu’une information c’est que désormais, les aptitudes de profondeurs sont fixes et qu’il n’est plus possible de glisser de quelques mètres. Notons aussi qu’une aptitude est une compétence reconnue par un DP qui en prend la responsabilité, elle est valable pour une plongée et est perdue pour la suivante, alors que la qualification, c’est le diplôme qui reconnait une aptitude et qu’elle est acquise à vie… tout le monde suit encore ! !

 

WINTERHALTER 2

 

N3 je vous rappelle que désormais, sans DP vous ne devrez pas dépasser les 40 mètres. (avis à ceux qui voudraient creuser la gravière).

 

C’est ensuite Jérôme CARRIERE qui s’est essayé à la lourde tâche de nous parler de plongée sans eau, il a abordé la pédagogie par le jeu.

 

CARRIERE 1

 

En somme, il est possible de jouer à toute sorte de jeux, tels que le tennis le foot ou le basket au fond de l’eau, et les élèves, sans réfléchir pourront acquérir des notions de flottabilité et de poumons ballast.

 

CARRIERE 2

 

Le plus gros souci est de trouver du matériel adapté. Pour cela, il nous a donné quelques trucs, pour avoir des balles qui coulent dans l’eau, il suffit de remplacer l’air par de l’eau salée. Pour les paniers de basket, buts de foot et autres passes trous, les portes de vestiaires de piscine en trilaminé, imputrescible feront très bien l’affaire.

 

Bernard SCHITTLY a quand même émis un avis négatif sur la question, le codep a signé une nouvelle convention d’utilisation des piscines avec la CUS, il ne serait pas très opportun de découper des formes dans les portes.

 

Deux intervenants se sont ensuite posé une question très simple, Les poissons ont-il mal au dos ?

 

POISSONS

 

Claude KRAGER et Anne-Sophie KESSLER se sont penchés sur les problèmes de dos des plongeurs. Faites un rapide calcul :

 stab : 4 KG

Bloc : 15 KG

Détendeurs : 2.5 KG

Combinaison : 5 KG

Phare :2 KG

Plombs : de 0 à 15 KG selon les plongeurs. ! !

 

Soit au bas mot 30 kg sur le dos. Alors bien sur, Archimède nous aide à porter tout ça dans l’eau, mais effectivement, le plongeur a du mal à plonger léger.

 

KRAGER

 

Claude KRAGER nous a donc expliqué comment fonctione notre dos et pourquoi nous avons mal au dos, et Anne-Sophie KESSELER nous a ensuite expliqué comment l’éviter.

 

KESSELER

 

En gros, arrêtons de nager et de soulever notre matériel n’importe comment. L’idéal étant d’avoir toujours quelqu’un pour nous mettre le matériel sur le dos, et pour se faire mal au dos à notre place.

 

Après une petit pause-café-kouglopf bien nécessaire, les présentations ont repris.

 

THIERRY

(Thierry ne le savait pas à ce moment-là, mais pour préserver mon dos, il faudra désormais qu’il porte mon bloc)… 

 

Par ces températures plus qu’hivernales, les programmateurs ont jugé utile de nous parler d’un sujet que beaucoup de plongeurs ne connaissent pas : LE GIVRAGE. Effectivement, quand certains qualifient une eau à 17 °C de froide et sortent l’étanche à 14 °C, ils n’ont pas trop de problème de givrage.

 

GOEHNER

 

C’est Jean-Pierre GOENHER qui nous a présenté les travaux qu’il a mené pour la commission technique nationale.

La variation de pression entraine une chute de la température du gaz de l’ordre -40 ° à -50 °, s’il y a un peu d’humidité sur les pièces du détendeurs, qu’en plus, l’eau est froide et pour ajouter le tout, on demande beaucoup d’air à notre cher détendeur (ou détendeur cher comme vous voulez), il risque de se mettre en débit continu.

 

Plusieurs écoles s’opposent, en France, on ferme un robinet et on remonte, c’est la fin de la plongée. En Angleterre, on prend le détendeur de son binôme en laissant fuser le tout et tout le monde remonte. Vous choisirez l’une ou l’autre solution, mais dans tous les cas, la plongée sera finie.

 

Bernard SCHITTLY intervient chaque année pendant ce désormais traditionnel colloque et chaque année, il trouve un truc à nous raconter. Cette année, il nous a parlé de la réglementation de la plongée aux mélanges dans le nouveau code du sport (encore lui ! !)

 

BERNARD 1

 

Grossomodo, si on plonge aux mélanges, c’est qu’on utilise un gaz qui n’est pas normalement présent dans l’air. Mais pour le reste, …

 

BERNARD 2

 

Il ne fallait retenir qu’une seule information, si dans le reste de la France on mélange de l’oxygène, de l’hélium, de l’azote, en Alsace, on préfèrera de l’orange, du Picon et de la Bière. C’est beaucoup moins dangereux.

 

C’est Georges LIVET qui a eu la lourde tâche de clôture ce colloque. Il devait nous parler du coté obscur de la pédagogie. Il a décidé de nous parler de la constante macabre en notation.

 

LIVET 1

 

Il nous a expliqué que les jurys d’examen, comme les profs, créent des échecs pour se couvrir. Effectivement, imaginez un prof qui ne donne que des bonnes notes, il sera louche puisqu’on dire qu’il n’est pas assez sévère. (Personne n’imaginera que les élèves sont tous bons ou encore plus inimaginable, que le prof soit bon). Inversement, imaginez un prof qui ne mettrait que des mauvaises notes… le prof serait nul. Il crée donc des bonnes, des moyennes et des mauvaises notes, en créant au passage des réussites éventuellement non méritées, mais surtout des échecs immérités.

 

LIVET 2

 

Un colloque qui s’est terminé dans la joie et la bonne humeur, comme il avait commencé. Il n’aurait pas été possible sans la contribution de Monsieur Michel LAMBINET, technicien, son, lumière et autre qui a même réussi à sauver la présentation de Anne-Sophie KESSELER, (préparée sur un Mac) grâce à un PC ! !

 

MICHEL

MERCI MICHEL

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans plongée
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 21:06

Encore une fois, la période de Noël est une bonne période. Non, ce ne sont pas les chiffres qu'indiquent désormais ma balance, mais le compteur de ma collection d'hippocampes qui a encore pris du poids pendant la période des fêtes. 

Je crois que cette fois, je tiens le plus petit de ma collection, et à chaque fois Homo palmette et Homo palmus font des efforts pour réduire la taille. 

mini magnet

Mais si on continue la présentation par les petits, en voici un qui rivalise dans le concours des petits. 

dés a coudre

Les suivants sont en groupe, mais ils ne sont pas beaucoup plus grand, l'originalité, c'est que quand on allume la bougie, les hippocampes tournent comme dans un manège. 

manege bougie

La découverte continue avec ce petit badge très sympathique qui trouvera sa place sur un sac. 

badge

Plus petit, mais plus classique, un porte clé en métal bleu qui vient directement de l'aquarium de Montpellier. 

porte clé métal bleu

J'avais oublié un petit, un tatoo autocollant qui pourra me servir cet été. 

tatoo

Celui là vient directement de la mer, c'est une petite déco ornée de coquillages. En le regardant, on se croirait presque au bord de mer ou sur la place. 

coquillages

Les suivants sont spécialement prévus pour ma préparation N4, le premier, une déco pour crayon de papier qui servira pour les schéma.

déco crayon

Celui là est taillée dans du bois et cache un stylo bille. Beaucoup plus chic qu'un simple stylo. 

stylo bois

Ce dernier sera parfait pour passer les épreuves de N4. Discret et sérieux... parfait pour passer les épreuves. Il me portera bonheur. 

 stylo

Pour les révisions informatiques, j'aurais le tapis de souris pour décorer mon bureau. 

tapis souris

Ces deux là ne servent à rien, ils sont juste jolis. 

sujet billes

hippocampe caoutchouc

Dans la gamme des bijoux, un petit médaillon en pierre. 

médaillon pierre noir

Et pour la première fois, une parrure complète, avec un médaillon et un bracelet assorti. Celui là ne vient pas de Homo palmus et Homo palmette mais d'autres personnes qui se sont mis en tête de compléter ma collection. 

parrure

Pour finir, un autre magnet en mosaique. 

magnet mosaique

Et voila, 129 ! Mais attention, demain, nous partons pour le salon de la plongée, nous croiserons surement un ou deux spécimens. 

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans délire
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 08:23

En cette période de crise, les frimas de l’hiver ont du mal à combattre les derniers maux de l’hiver et pourtant, c’est déjà l’heure de repartir pour une nouvelle année.

 

bonhomme de neige

 

L’année s’est terminée sur le plan plongistique plutôt de manière sèche, mais pas inactive. Ma formation théorique N4 avance, doucement mais surement, même si des cours seront à revoir.

 

 

 

Du côté de la préparation physique, tout a été plutôt compliqué puisque ma combinaison étanche n’a pas vu d’eau depuis la fin septembre. Du côté de l’eau chlorée, j’ai acquis de nouveaux outils de travail, qui n’ont servis qu’une seule fois pour l’instant, mais j’ai en projet de les tremper le plus régulièrement dans une eau chlorée.

 

 

 

 Le vieux barbu m’a même apporté de quoi me motiver à aller à la piscine sans accompagnement.

 

 

 

D’autres projets vont se réaliser très rapidement, un colloque dans moins d’une semaine, un salon qui s’annonce écourté faute d’un programme vraiment interessant, dans une dizaine de jours.

 

 

Et un colloque qui sera l’occasion d’en apprendre beaucoup sur des sujets aussi divers et variés et que la préservation du dos ou le jeu en plongée.

 

AFFICHEweb

 

Les affaires reprennent, le blog va reprendre vie.

 

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans news
commenter cet article
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 00:45

carte voeux 2013

Repost 0
Published by la judokate palmée
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 16:42

A l'heure où les premiers flocons de neige tombent dans les plaines Alsaciennes, en perturbant les acheteurs compulsifs à l'approche de l'arrivée du grand barbu, ma trève hivernale se poursuit et cela fait bientôt 8 semaines que je n'ai pas pris une dose d'azote. Un sevrage trop rapide et un peu violent qui me cause, fièvre, maux de tête et autres effets que l'on appellent "état grippal". 

Faute de photos sous-marines, j'ai pu, entre deux crises de manque faire quelques photos, sur terre.

 

Juste pour vous faire patienter, en attendant une plongée que j'espère prochaine. 

 

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans news
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 21:21

Depuis quelques semaines, le blog est alimenté sur les archives du début de saison... mais là... Les archives sont vides, les photos se font plus rares...

 

Ma combinaison reste trop sèche depuis début septembre et depuis elle est remplacée par : 

 

Une nouvelle meilleure amie qui est du genre pot-colle... Depuis 4 semaines, je traine une bronchite...

Ce n'est pas parce que ma combinaison est sèche que j'ai stoppé ma formation, Il est prévu que j'apprenne à nager dès mon retour à la piscine (dans les prochaines semaines j'espère) et demain, les cours de théorie commencent... 

Le judo n'est pas mis entre parenthèse, mais le rythme est simplement un peu diminué. 

Je ne retrouverai peut-être pas la gravière avant le printemps, mais je trouverai de quoi vous faire quelques articles pendant l'hiver.

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans news
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 13:11

Ce slogan accrocheur a été choisi par le comité des fêtes du comité départemental de plongée pour cette deuxième édition de la fête de la rentrée de la gravière.

 

Sur le parking de la gravière, tout le week-end, plongeurs et néophytes se sont rencontrés autour des stands animés par les plongeurs des clubs du département.

 

accueil

 

D’un côté, des moniteurs étaient prêts à accueillir tous les visiteurs pour leur faire faire un baptême de quelques minutes dans la gravière. Et cette année, les perches étaient au rendez-vous, même à faible profondeur. De l’autre côté du bâtiment, aqualung était venu pour faire tester du matériel, mais malheureusement, aucune palme adaptée à mes mini bottillons.

 

 PLAGE BAPTEME - Copie

 

Un peu plus loin, les différentes commissions du codep tenaient de stand pour présenter leurs activités.

 

Pour ceux qui n’avaient pas envie de se mouiller, des conférences étaient organisées au sein des bâtiments ouverts pour la première fois au public. Serge Dumont, nous a parlé des espèces envahissantes et le dimanche, un passionné de recycleur a expliqué à une troupe de nouille ce qu’est un recycleur.

 

CONFERENCE

 

Après avoir fait 3 baptêmes le dimanche matin, j’avais besoin de rester au sec. J’ai alors suivi Jean-Benoit qui proposait un tour de la gravière à pied. Une petite ballade d’une petite heure qui nous a appris pas mal de choses.

 

Saviez-vous qu’en plongeant, on rencontre plus d’insectes que de poissons ? Que des renards et des lapins ont envahi les abords de la gravière et que les renards se sont fait des omelettes avec les œufs des oiseaux installés sur le site ?

 

BALLADE

 

Mais, on ne pouvait pas faire le tour de la gravière sans passer faire un coucou aux petits protégés de Michel LAMBINET. Michel est l’ange gardien de la gravière et de ses habitants les plus bruyants : les crapauds et les grenouilles. Ils ont désormais un petit parc aménagé et continuellement irrigué.

 

CRAPAUD

 

Les crapauds doivent bien s’y sentir puisqu’ils n’ont plus rejoint leur forêt natale, mais qu’ils ont élu domicile sous les bâtiments de la gravière.

 

GRENOUILLE

 

Morale de l’histoire et du Week-end : en vivant en bonne cohabitation, tout devient possible.

 

GRAVIERE DU FORT

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans plongée
commenter cet article