Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 21:26

 

Dans la famille de Homo palmus, il existe une tradition qui perdure depuis que Homo palmus est Homo palmus (je ne dévoilerai pas le chiffre), chaque année, pour les anniversaires de tous ses enfants, petits-enfants, et autres relations de la famille, la Maman de Homo palmus doit faire son fameux gateau de petits beurres LU. Ce ne sont pas les petits beurres qui font la tradition, mais plutôt le décor qui se greffera sur la base de petits beurres.

 

L’année dernière, pour ses 4 ans, Homo palmus avait eu le droit à une surprise. Un volcan au milieu de l’eau pour faire référence à sa petite semaine de vacances forcées supplémentaires suite à l’éruption d’un volcan islandais.

 

03 gateau avion volcan

 

Cette année, Homo palmus a un peu perturbé la tradition puisque c’est lui-même qui a fait la commande à sa maman. Il voulait … une épave, et pas n’importe laquelle, Homo palmus voulait un gateau en forme de l’Alice Robert.

 

bananier

 

La maman de Homo palmus avait donc préparé la base de petits beurres et un moelleux au chocolat en pensant que l’Alice Robert serait taillée dans cette masse un peu trop parallélépipédique. C’est donc Homo palmus qui s’est lancé dans la découpe de l’épave. Après avoir tracé les plans de coupes et avoir déterminé les éléments à rajouter, il a fini par attaquer la découpe en elle-même et après quelques coups de couteau, la forme de l’épave commençait à apparaître.

 

03 decoupe

 

En fin de découpe, la maman de Homo palmus avait planté le mât, qui devait être la dernière touche à apporter au gâteau.

 

03 mat mauvaise place

 

Après quelques secondes, Homo palmus explose de colère, Vanessa et moi ne sommes choquées de rien. Mais après réflexion, nous dirons que la maman de Homo palmus avait décidé de tracer le trou formé par la cheminée écroulée.

 

03 correction

 

De mon coté, je me suis occupée du poisson-lune qui rode toujours autour de la mitrailleuse arrière, pendant que Vanessa s’occupe de planter les algues.

 

Après quelques heures de travail, le résultat est plutôt ressemblant.

 

03 canon et mat

photo visi bananier mat

 

 

 

Le lendemain, toute la famille ne fera qu’une bouchée de l’épave mythique, l’année prochaine, il faudra encore trouver une autre idée pour le prochain anniversaire de Homo palmus. Alors, vivement l’année prochaine et le prochain week-end au salon de la plongée pour qu’on puisse découvrir la création de l’année prochaine.

 

03 gateau entier

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

C'est pas moi qui l'ai dit !!!
Répondre
L

C'est une interpretation tres personnelle qui ne m'etonne pas beaucoup de ta part
Répondre
L


 Et oui, je suis un estomac sur pattes. 



L

La nourriture de l'esprit est tres importante. On peut peut-etre mesurer le niveau de gourmandise a cette impatience du corps face a l'esprit ? ESPECE DE GOURMANDE !!!
Répondre
L


J'estime que la nourriture du corps est beaucoup plus importante que la nourriture de l'esprit qui peut toujours attendre un peu. 


Et surtout, il ne faut jamais faire les deux à la fois, ne jamais nourrir son esprit en même temps que son estomac, sinon, l'estomac est jaloux et ne facilite pas la digestion. 



L

C'est surprenant comme la patisserie peut se reveler culturelle !
Répondre
L


Oui enfin s'il faut faire une heure de bio avant de pouvoir déguster les gateau, je pense que certains ne vont pas tenir. 



L

Je me doutais d'une reponse comme ca : gourmande !


Ca peut etre joli une bacterie, avec ses pili et ses flagelles. Bien sur, il faudra revoir les dimensions. Bon, ok, on trouvera autre chose.
Répondre
L


Si tu veux faire une bactérie taille géante, il faudra nous faire des cours d'anatomie de la bactérie, après les cours de construction de bateau, on fera un cours de bio...