Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : la judokate palmée fait son blog
  • la judokate palmée fait son blog
  • : Juste un petit blog pour partager mes coups de coeur et garder contact.
  • Contact

Recherche

9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 20:31

 

Ce dimanche, première plongée en étanche à la gravière. Il fait beau, mais le soleil n’a pas suffit pour réchauffer l’eau. Mon ordi est toujours en réparation alors, je plonge avec celui de Guy qui ne peut pas plonger ce dimanche.

 

Arrivée à la gravière, il y a des niveaux 1 qui ont besoin d’être encadrés, mais pour moi, plonger en étanche, et encadrer risque d’être compliqué. Thomas me permet alors de plonger en autonomie avec d’autres niveaux 2.

 

NICOLAS

 

Palanquée du jour, Virgile qui plonge en étanche et Nicolas qui plonge en semi. Objectif de la plongée, me montrer les belles éponges blanches que je n’ai pas encore vue cette année, elles sont aux alentours des 15 – 20 m, donc, il y a un peu de marge.

 

VIRGILE

 

Une fois sur le ponton, j’enfile mes palmes assise au bord et je fais une bascule avant, moins traumatisante pour le caisson photo qu’un saut droit.

 

Une fois dans l’eau, Virgile nous signale tout de suite qu’il est trop plombé, tant pis, il a un baudrier, donc impossible d’enlever un ou deux kilos.

 

DESCENTE

 

Un signal à la sécu surface (Vanessa venue pour le week-end) et nous partons. Une fois la tête sous l’eau, une ou deux galipettes pour équilibrer la combi étanche et nous partons à la recherche des éponges blanches.

 

TOMBANT

 

Nous ne mettons pas beaucoup de temps pour en trouver.

 

EPONGE 1

 

EPONGE 2

 

En tournant à cette profondeur, je me rends compte, qu’il y a ici et là, des objets qui ne sont pas très naturels dans la gravière.

 

PARPINS

 

Il y a aussi des traces de mollusques qui n’ont rien d’aquatiques.

 

ESCARGOT

 

Mais malgré tout, la vie reprend le dessus et commence à coloniser les objets qui ne sont pas naturels.

 

MOULE 1

 

Après une belle plongée de 39 minutes, nous retournons aux pieds du pontons.

 

MAT DE PALIER

 

Les bricoleurs de la gravière ont placé une sorte de mal au pied du ponton, il est très utile avec ses poigneées pour faire les paliers.

 

POIGNEE

 

En plus, encore une fois, la vie naturelle reprend le dessus et commence à coloniser cet espace.

 

MOULE 2

 

BOULE

 

Après un palier de principe, Nicolas a du mal à sortir.

 

NICOLAS 2

Partager cet article

Repost 0
Published by la judokate palmée - dans plongée
commenter cet article

commentaires

laurent 02/07/2011 22:52



Je vois que tu as remarque toi aussi.


Il faut donc travailler en tout manuel pour eviter la lumiere. Ca ne simplifie pas les choses.



la judokate palmée 03/07/2011 22:35



ça ne simplifie pas les choses puisque mon appareil n'est pas entièrement manuel pour tous les parametres, donc, parfois, je n'arrive pas à faire ce que je voulais.



laurent 29/06/2011 00:20



Je pense que ca doit etre pris comme un oeil enorme. Et comme le regard joue beaucoup, y compris la taille de l'organe du regard, ca doit effrayer. N'oublions pas la difference d'echelle de
taille entre un plongeur et un petit poisson. Et puis il y a la lumiere rouge de l'autofocus. Je ne sais pas comment c'est percu, plutot mal je crois...



la judokate palmée 02/07/2011 17:32



Oui, je pense plutot mal parce que les poissons ont une forte tendance à se barrer quand elle s'allume. 



laurent 28/06/2011 09:24



Ca n'est pas que de la timidite ou du snobisme. J'ai aussi l'impression qu'ils n'apprecient pas d'etre vises par un photographe : ca doit leur faire un peu peur...



la judokate palmée 28/06/2011 18:23



C'est vrai que pour un poisson, la vue de l'approche d'un caisson doit etre assez impressionnante.



laurent 23/06/2011 10:51



Celui que j'ai suivi dimanche n'etait pas trop presse, j'ai pu faire quelques photos mais il a refuse de se montrer sous son meilleur profil.



la judokate palmée 26/06/2011 19:42



ça, c'est un leitmotiv des poissons, ils ne veulent jamais montrer leur meilleur profil.



laurent 22/06/2011 00:25



A quoi vois-tu qu'ils vivent plus longtemps ? Les ecailles blanchissent ?


J'ai croise un beau "brochet de mer" dimanche dernier. Je ne sais pas si vous en avez des comme ca dans la graviere, en version dulcaquicole bien entendu



la judokate palmée 22/06/2011 19:41



Les brochets sont rares dans la gravière, on ne les voit que très peu, en plus, ce n'est pas facile de les prendre en photo, ils sont beaucoup plus rapides que l'appareil photo.