Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 15:34

 



J’avais rendez-vous ce samedi matin pour faire ma dernière plongée, une épave. J’avais vraiment envie de pouvoir plonger sur l’Astrée ( lien vers l'album photo de Homo palmus sur cette épave : link ) , nous étions déjà passés au dessus une fois, mais un bateau de plongeurs y était déjà attaché mais pas correctement faute d’avoir trouvé la bouée.

 

 


 

Arrivés sur l’eau, nous longeons la cote vermeille, donc, nous ne partons pas pour le Bananier. Nous arrivons sur le site, Sylvain nous annonce que nous sommes juste au dessus du point. Mais nous ne trouvons aucune bouée. Chacun se tourne vers l’extérieur, il faut trouver cette bouée, le courant est important et ça bouge sur le bateau.

 

Après quelques minutes, un plongeur aperçoit la bouée, elle est coulée. Un effet des vagues ?... bizarre, elle est vraiment profonde. Romain n’arrivera pas à nous accrocher sur cette bouée, il n’a pas encore de gogo-gadeto bras. La décision est prise de mettre un plongeur à l’eau avec son bloc pour nous accrocher.

 

 


 

C’est Mathieu qui est désigné volontaire pour descendre sur la bouée. Un par battage est fixé au bout d’un bout sur lequel nous nous accrochons. La première palanquée se met à l’eau et disparaît vite au loin, il y a du courant, du coup, pour les autres, mise à l’eau non équipée, mais avec la consigne d’attraper vite son bloc et de s’accrocher au bout.

Ce ne sont pas les mises à l’eau que je préfère, mais bon, c’est l’heure… PLOUFF.

 

 

 

Une fois accrochée au bout, j’ai juste enfilé ma stab, elle n’est pas accrochée, et je suis ballotée dans tous les sens dans les vagues.

 

Homo palmus regroupe sa palanquée et on descend, c’est lui qui me fixera ma stab une fois sous l’eau. Il a l’habitude, mais ce sera la seule « assistance » qu’il aura dû faire pendant toutes mes plongées.

 

Encore une fois, comme d’habitude, une plongée sur une épave c’est magique. Mais celle là est un peu particulière, c’est ma dernière…


 

Adossée sur le port, je vis alors un grand moment de nostalgie. Il est temps pour moi d’enlever ma combi pour la rincer pour la dernière fois.

 

En voyant les autres repartir pour une explo, je demande bêtement s’il n’y a pas une place pour moi. Homo palmus me dit qu’il y a sur le bateau un N2 qui n’a pas de binôme et il risque de faire une plongée avec des niveaux 1 qui doivent faire des exercices.

 

 

Après quelques minutes de réflexion, je vais demander à Sylvain si je peux repartir. Il me dit que oui, que je peux repartir si je suis prête dans 10 minutes.

Homo palmus me prépare alors mon bloc et ma ceinture de plombs pendant que je remets ma combi, mouillée, c’est vraiment pas facile.

 

Et me voici de retour sur le bateau en direction de la Moulade. Je fais alors connaissance de mon binôme, Fred qui devrait pouvoir me montrer plein de poissons selon Homo palmus.

 


Une fois arrivée sur le site, je ne me fais pas prier pour me mettre à l’eau. Ça faisait longtemps, au moins… une heure.

 

Une fois dans l’eau, j’attends quelques minutes mon binôme qui a eu un petit problème de joint, mon bloc est bien gonflé, 210 bars, ça ne peux qu’annoncer une bonne plongée.

Homo palmus se prépare pour sa plongée technique et il me demande alors si je veux prendre son appareil photo ?!
                                                        Afficher l'image en taille réelle


Il me fait confiance et pense que je suis capable de faire des photos, moi, tout ce que je crains c’est de lui cogner son caisson, je m’en voudrais à mort et je crois que lui aussi.

 

Petit cours en quelques minutes sur l’utilisation, il me fixe l’appareil à la stab, encore quelques conseils et mon binôme est prêt, nous partons.



Pour voir le résultats des photos, il faudra attendre que je refasse surface.


 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

H

Tu es une personne tres devouee, c'est une belle qualite.


Répondre
L

Non, j'ai décidé de prendre les décisions pour moi, dans mon interet, donc, cette année, je ne me sacrifierai pas, je ne prendrais pas de kilos en plus.


H

Tu peux toujours lui demander, mais je crains une certaine reticence. Et je te previens, moi non plus je ne suis pas d'accord : je n'accepte aucun kilo supplementaire, j'en ai deja en trop


Répondre
L

non mais on pourrait faire un partage équitable de taches. C'est pas normal que je prenne tout pour moi.


H

Mais je la nourris ! J'arrete pas meme ! Elle a encore maigri ? C'est pas normal ca... Il va falloir s'en inquieter... Je vais donc devoir mettre en place un programme culinaire adapte...


Répondre
L

Je crois que pour l'instant, non, elle stagne, mais bon, si on pouvais de nouveau inverser les échanges de poids, ça pourrait m'arranger.


H

Gourmande ! ;-) Bon ben c'est note. Il y a d'autres petites choses dans le style qu'il faut que je teste avant, histoire de ne pas risquer de deplaire. J'attends Vanessa pour avoir un second avis
sur les produits testes.


Répondre
L

Oui vas y nourrit là un peu, j'en ai marre qu'elle perde du poids parce que la balance me rajoute tout ce qu'elle perd.


H

OK, pas de reponse depuis tout ce temps, donc je considere que non, vous n'avez pas aime et que donc il est inutile que j'en ramene la prochaine fois


Répondre
L

On a beaucoup aimé, meme beaucoup beaucoup aimé, tu peux continuer à allourdir le sac de voyage de Vanessa, pas de souci, je me chargerai de lui alléger au retour.